Les grands dossiers du
Vecteur Libre et Indépendant

EVALUATIONLOGO3.gif (15164 octets)

Ce dossier est composé de fiches ; conservez les précieusement et rangez les soigneusement dans la superbe chemise cartonnée " Spécial Évaluation " qui vous a été remise avec votre feuille de paye du mois de juin 2004. Elles vous accompagneront tout au long du processus (dossier au format word, dossier au format pdf).

Évaluation : C'est parti !

Ils veulent nous évaluer, nous allons les évaluer !

Commençons par un petit jeu qu'adorent vos enfants : " Cherche l'erreur ! ". Il vous permettra dans le même temps d'évaluer leurs connaissances en orthographe. Voici le texte intégral de la contribution du Directeur Général Adjoint des Ressources de la Ville de Laval au lancement de l'évaluation du personnel municipal. La correction se situe en dessous du texte.

La Communication, pour réussir notre projet d'évaluation

A chaque phase de chaque étape, dès lors que des interrogations, des préoccupations nous seront parvenues, une fiche de communication sera réalisée.

Un nouveau support de communication a été élaboré avec une graphisme spécifique. Il accompagnera ce projet tout au long de sa démarche.

La chemise cartonnée vous permettra de conserver chaque fiche afin de pouvoir vous y reporter à tout moment.

Les fiches seront numérotées. Vous avez à votre disposition la fiche n°1, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques. Elles nous permettront de progresser.

Nous comptons sur vous et bonne lecture.

" A partir de ces grandes orientations seront déclinés, lors de l'établissement des fiches de postes, les objectifs de chacun à partir desquels nous seront tous évalués.

Cette base essentielle d'évaluation ne sera pas la seule. D'autres critères seront aussi pris en compte et afin d'éviter des erreurs toujours regrettables sur un sujet aussi sensible, un questionnaire vous sera adressé individuellement.

Je vous invite vraiment à y répondre, vous y trouverez un espace libre pour vous exprimer en fonction de votre métier, de votre service. Vous contribuerez à déterminer les critères les plus pertinents car mieux que personne, vous connaissez votre métier, les particularités de votre secteur. J'ai besoin de vous, pour bâtir ensemble un dispositif dans lequel la plus grande majorité d'entre nous pourra se retrouver. Je vous invite aussi à vous exprimer librement afin que je puisse répondre au mieux à vos préoccupations.

Cette démarche étant l'affaire de tous, je vous rencontrerai avant la première évaluation et nous pourrons ainsi échanger ensemble avant sa mise en œuvre. De même nos partenaires sociaux seront consultés dans le cadre du Comité Technique Paritaire sur les critères.

C'est tous ensemble que nous allons mettre en place cette évaluation, notre solution sera innovante, pragmatique, fondée sur votre expérience. Elle réussira grâce à notre l'investissement et ensemble nous progresserons. Gérard CHESNEAU ".

La solution du jeu " Cherche l'erreur ! ".

La Communication, pour réussir notre projet d'évaluation

A chaque phase de chaque étape, dès lors que des interrogations, des préoccupations nous seront parvenues, une fiche de communication sera réalisée.

Un nouveau support de communication a été élaboré avec une graphisme

Attention aux accords !!! (-4 points) spécifique. Il accompagnera ce projet tout au long de sa démarche.

La chemise cartonnée vous permettra de conserver chaque fiche afin de pouvoir vous y reporter à tout moment.

Les fiches seront numérotées. Vous avez à votre disposition la fiche n°1, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques. Elles nous permettront de progresser.

Nous comptons sur vous et bonne lecture.

" A partir de ces grandes orientations seront déclinés, lors de l'établissement des fiches de postes, les objectifs de chacun à partir desquels nous seront tous évalués.

C'est pas possible !!! Vous me conjuguerez le verbe être au futur simple 100 fois (-4 points)

Cette base essentielle d'évaluation ne sera pas la seule. D'autres critères seront aussi pris en compte et afin d'éviter des erreurs toujours regrettables sur un sujet aussi sensible, un questionnaire vous sera adressé individuellement.

Je vous invite vraiment à y répondre, vous y trouverez un espace libre pour vous exprimer en fonction de votre métier, de votre service. Vous contribuerez à déterminer les critères les plus pertinents car mieux que personne, vous connaissez votre métier, les particularités de votre secteur. J'ai besoin de vous, pour bâtir ensemble un dispositif dans lequel la plus grande majorité d'entre nous pourra se retrouver. Je vous invite aussi à vous exprimer librement afin que je puisse répondre au mieux à vos préoccupations.

Cette démarche étant l'affaire de tous, je vous rencontrerai avant la première évaluation et nous pourrons ainsi échanger ensemble avant sa mise en œuvre. De même nos partenaires sociaux seront consultés dans le cadre du Comité Technique Paritaire sur les critères.

C'est tous ensemble que nous allons mettre en place cette évaluation, notre solution sera innovante, pragmatique, fondée sur votre expérience. Elle réussira grâce à notre l'investissement et ensemble nous progresserons. Gérard CHESNEAU ".Attention !!! Il faut vous relire (-4 points)

ba.gif (8458 octets)

08/20

Appréciation-Évaluation : Vous disposez pourtant d'un support de qualité qui coûte très cher aux contribuables lavallois et qui a été envoyé aux 1600 agents municipaux. Vous auriez pu vous relire, ou faire relire votre texte auparavant. Attention à ne pas renouveler cette erreur lors des prochains envois. Doit faire de sérieux progrès en orthographe ; ensemble très nettement insuffisant !!!

Vous avez reçu le superbe dossier de Monsieur Troadec, vous expliquant tous les bienfaits de l'évaluation.

Un bienfait, vraiment ? Mais pour qui ?

Ce qu'il faut retenir plus particulièrement dans les propos de Monsieur Troadec :

" Il est cependant indispensable qu'il existe une cohérence entre l'appréciation qui résultera de l'évaluation et les éléments qui serviront de base aux avancements d'échelon et de grade. Il ne serait pas logique d'avoir un agent avec une excellente appréciation issue de l'évaluation et ne pas le présenter à l'avancement minimum et/ou à un avancement de grade. "

C'est très clair : Aujourd'hui, à quelques exceptions près, dûment motivées, nous bénéficions tous de l'avancement d'échelon à la durée minimum. Ce que nous explique Monsieur Troadec, c'est que ce ne sera plus le cas demain avec " l'évaluation-notation " qu'il entend mettre en place. Dès lors, chacun perçoit bien qui sera le seul bénéficiaire de cette opération : la municipalité, qui pourra ainsi restaurer ses marges de manœuvres financières sur le dos des seuls salariés de la Ville de Laval.

Ainsi, ce n'est pas l'esprit de justice qui commande la mise en place de " l'évaluation-notation ", mais une volonté de réduire la masse salariale, c'est à dire nos salaires à tous. De la même façon qu'hier, pour la réforme des retraites, ce n'était pas " l'équité " qui commandait la " réforme " des retraites, mais la finalité de casser du " fonctionnaire " et d'imposer des économies sur le seul dos des salariés.

Ils veulent nous évaluer, nous allons les évaluer !

Le Vecteur Libre et Indépendant a décidé de mettre en place l'évaluation des élus et de la direction générale.

A quelques jours de l'élection d'un nouveau maire, quelles sont les chances de chacun ?

Le favori est un bâtisseur
C'est le plus ancien dans le grade le plus élevé. Le fidèle Paul Lépine, Premier Adjoint, Président de Méduane Habitat, Président Directeur Général de la SACOLA, est un bâtisseur : La SAVCOR, le manège de la Perrine, la salle des fêtes de l'Arrière de l'Hôtel de Ville...

A 72 ans, Paul espère secrètement couronner une belle carrière en devenant le prochain Maire de Laval. Face aux jeunes loups, sa longue expérience sera-t-elle suffisante ?

Mais les outsiders ne manquent pas !
Le lieutenant
Roland Houdiard, Adjoint au Maire en charge des travaux et de l'urbanisme, est depuis toujours le fidèle second de François d'Aubert. Homme discret, volontiers en retrait, il reconnaît parfois essuyer les colères du Maire, mais il sait que cela ne dure jamais longtemps. Lui aussi subit les attaques des jeunes loups. C'est aussi un sportif : il préside le Conseil de surveillance du Stade Lavallois, une fonction honorifique qui lui a valu une récente mise en cause à propos de la lourde subvention de Laval Agglo accordée au stade pour éponger les indemnités de licenciement de son entraîneur (pas moins de 208.000 euros !). Une affaire qui tombe au pire moment, alors que le ministre de la recherche est contraint de diminuer les crédits de la recherche. François d'Aubert traîne là un véritable boulet...
Une ambition pour Laval
Michel Quinton est l'homme qui monte. Élu conseiller municipal en 2001, il est rapidement devenu Maire adjoint chargé des finances. Son nom est avancé pour être le futur Maire de Laval, ce qui serait bien mérité après la cruelle déception des élections régionales où il partagea le sort des plus grands : Copé, Lucette Michaud-Chevry, Jean-Pierre Soisson...

Homme dynamique, il a le ressort pour rebondir...

Ces temps ci, il semble toutefois controversé au sein du conseil. Qu'à cela ne tienne, il y pense très fort le matin en se rasant !

La solution de l'apaisement
Homme de rassemblement et de consensus, Roger Grandière, saura donner une nouvelle image et un nouveau profil pour la Ville. Il parcourt le monde en inlassable ambassadeur de notre cité : Mexique, Pôle Nord, Maroc, Vesoul...

Il a su mettre au service de la Mairie de Laval sa longue expérience du management aux Nouvelles Galeries. Il ambitionne la même destinée pour les services municipaux...

Un beau patrimoine
Françoise Brisard, Maire adjointe en charge du Patrimoine, préoccupée de l'harmonie de la Ville, a initié un vaste programme systématique de ravalement de façades qui a redonné tout son lustre à Laval. Son accès à la Région n'est cette fois encore que partie remise...

Une femme Maire de Laval dès 2004 ? Beaucoup y songent, certains le murmurent...

L'Humaniste
André Troadec, Maire adjoint au personnel et à l'enseignement, incarne le dialogue social. Ancien Président de la Banque Alimentaire, ancien chef d'entreprise (Mayenne Lait), représentant de la Fondation de France en Mayenne, cet homme au grand cœur a un programme quotidien : faire le Bien.

Les parents d'Eugène Hairy lui rendent grâce d'avoir empêché l'amputation de leur cour d'école pour un garage privé.

L'écologue urbain
Félix Houdbine a déjà une longue expérience de la vie municipale. Élu tout-terrain, responsable de la circulation, c'est incontestablement l'homme qui fait bouger Laval. Son élection serait un signe fort d'ouverture...
Le compétiteur
Pierre Renaudin, Adjoint aux Sports de la Ville de Laval, est le "Monsieur Muscles" de la municipalité. Il a l'esprit sportif et il sait être bon perdant : comme disait Pierre de Coubertin, "l'important, c'est de participer".

Grâce à sa grande capacité à convaincre, il a permis le vote de la subvention de Laval Agglo au Stade Lavallois (208.000 euros) pour éponger les indemnités de licenciement de l'entraîneur. Ce grand compétiteur est un gagneur et il pourrait s'imposer.

Histoire d'Eau
Alain Gicquel, Adjoint au Maire en charge des Services Industriels et Commerciaux de la Ville de Laval, est l'homme des tâches ingrates. Il a été l'Homme du câble, ce projet mort-né lancé par François d'Aubert avec UPC peu de temps avant l'apparition de l'ADSL. Il savait pourtant que tout vient à point à qui sait attendre.

Il est le géniteur de l'Aquabulle, dont Laval Agglomération éponge chaque année le déficit. Il est aussi le sympathique magicien "Tricyclus". Il a plus d'un tour dans son sac : pour les bassins d'orage, il applique la théorie des vases communicants. Il a toutes ses chances.

Le Social
Nicole Geslin, Maire Adjointe aux affaires sociales et Présidente Adjointe du CCAS. D'une certaine façon, Nicole répare "les dégâts collatéraux" du Libéralisme.

Son projet d'Épicerie Sociale est une référence. Elle permet aux pauvres de réapprendre à payer leurs achats.

Elle serait aussi une solution féminine.

La Culture
Notre " Jack Lang " locale pourrait créer la surprise. Maire adjointe à la Culture depuis 1995, Catherine Fayal a su créer l'animation qui manquait cruellement à Laval. Elle a ainsi lancé la biennale d'Art Naïf, que les visiteurs du Monde entier viennent voir chaque année.

Son prochain grand rendez-vous culturel : Star Académy le 5 juillet 2004.

 

 

 

Image18.gif (3621 octets)