FORCE OUVRIERE MUNICIPAUX

 

1 ER MAI 2003, APPEL A MANIFESTATION CONTRE LA CASSE DE NOS SYSTEMES DE RETRAITE

L e dossier des retraites est une préoccupation prioritaire des salariés. Pour autant, la politique économique et sociale du gouvernement RAFFARIN, soutenue par le MEDEF est marquée par des choix qui remettent en cause les garanties collectives, qui conduisent à la dégradation de l’emploi et privilégient la baisse des impôts à l’augmentation des salaires.

 

Le gouvernement s’enferme dans des choix budgétaires catastrophiques. Concernant les retraites, plutôt que de faire le choix d’une réforme qui conforterait le système de retraite par répartition, il cherche à le déstabiliser. En fait, il propose l’égalité dans l’austérité.

 

L’union départementale FO de la Mayenne n’accepte pas de telles orientations. Les exigences déjà fortement affirmées les 1er février et 3 avril par les salariés doivent être entendues.

 

Le 1er mai doit être l’occasion d’une nouvelle mobilisation unie revendiquant :

 

 

Le gouvernement en optant pour un alignement par le bas, prépare la remise en cause de fait du droit à la retraite à 60 ans.

 

Plus largement, l’ensemble de la politique économique et sociale de RAFFARIN, soutenue par le MEDEF, va dans le sens du recul social.

 

La dégradation de l’emploi, notamment dans notre département, avec de nombreuses annonces de licenciement et le développement de la précarité et de l’intérim, justifient une mobilisation du monde du travail.

Pour s’opposer aux licenciements et pour défendre l’emploi, public et privé, l’union départementale FO de la Mayenne exige :

 

 

La remise en cause des services publics à travers les suppressions d’emploi et la décentralisation/régionalisation constituent également une attaque majeure contre l’intérêt des salariés.

 

Dans le même temps, la situation internationale, particulièrement instable, aux conséquences dangereuses, impose une expression des salariés pour :

 

 

 

Rien ne se fera sans la participation massive des salariés, privés d’emploi et des retraités.

 

Le 1er mai doit être l’occasion de faire entendre sa voix pour un monde de paix et de progrès social.

 

C’est pourquoi, l’union départementale FO de la Mayenne appelle à un rassemblement et à une manifestation le 1er mai 2003 à 10H30, place des Droits de l’Homme à Laval.

 

 

 

Laval, le 22/04/03